« Personne au monde n’est aussi seul que le Chef d’Entreprise
qui s’engage sur une voie, dont il ne connaît pas l’issue. »

L'Economie du risque

Créée pour produire de la richesse, l’Entreprise est un espace judiciarisé générateur de risques qui rendent de plus en plus difficile l’exercice serein du mandat de dirigeant, civilement et pénalement responsable de la moindre infraction.

Le Chef d’Entreprise ne possède pas toujours une conscience affirmée des risques variés qui couvent dans l’Entreprise et s’expose à des sanctions dont certaines peuvent être judiciaires et prononcées sur ses biens propres.
Il doit pourtant rendre compte de ses actes et de sa gestion, dont il assume les conséquences économiques et financières :

  • - Aux actionnaires qui en attendent la juste rémunération de leurs capitaux
  • - Aux salariés qui en attendent l’évolution de leurs moyens d’existence sociale
  • - Aux organisations syndicales qui en exigent la transparence et la légalité
  • - A un Etat qui soumet l’Entreprise à des réglementations toujours plus nombreuses et contraignantes.

L’INTELLIGENCE ENTREPRENEURIALE

Personne au monde n’est aussi seul que le chef d’entreprise qui s’engage sur une voie dont il ne connaît pas l’issue. Seul quand il créé son entreprise, seul quand il assume les conséquences de ses décisions, seul quand il fait face à des situations pour lesquelles il n’est pas forcément préparé, car la diversité et la complexité des menaces qui pèsent sur l’entreprise fragilisent ses capitaux, ses dirigeants, ses salariés et ses parties prenantes.

L’impact d’un sinistre lui fait perdre de l’argent et l’oblige à consacrer une part de la richesse qu’elle produit pour en réparer les conséquences. Les pertes économiques et financières qui en résultent détruisent autant la valeur créée par le travail que les emplois nécessaires pour la produire et compromettent son devenir.

L’inflation des réglementations et la judiciarisation des rapports sociaux obligent à ne plus limiter l’évaluation des risques entrepreneuriaux à l’assurance et à la finance mais à rechercher l’ensemble des vulnérabilités qui gisent dans chaque domaine d’activité de l’Entreprise ; de l’élaboration d’une offre commerciale, en passant par le recrutement, la facturation, la fiscalité, la maintenance des installations techniques, la santé au travail, la sûreté, les atteintes à l’environnement, la santé au travail ou l’image et la réputation.

Nouveau paradigme de l’économie d’entreprise, l’Intelligence Entrepreneuriale est une philosophie de gouvernance fondée sur l’évaluation prédictive des risques entrepreneuriaux permettant de mettre en œuvre, en amont des risques identifiés, des dispositifs de défense pertinents pour la préserver des risques générés par son écosystème. Premier Système d’Intelligence Entrepreneuriale (S.I.E) disponible sur le web, Ingénierisk© est conçu pour répondre aux attentes des dirigeants de PME-PMI, confrontés aux difficultés posées par des aléas protéiformes auxquels les méthodes classiques n’apportent que peu de réponses concrètes.

Outil interactif d’aide à la décision qui intègre la logique du contrôle et de l’audit interne, Ingénierisk© facilite, à travers plus de 200 référentiels, l’expertise des risques contingents au fonctionnement de toute Organisation et lui offre une vue holistique de ses risques pour chacun de ses domaines d’activités.

Face à l’accroissement des faillites et au durcissement des conjonctures économiques il faut apprendre à entreprendre autrement ; l’Intelligence Entrepreneuriale demeure une voie ouverte et s’impose désormais comme un recours crédible pour donner à l’entreprise et à ses dirigeants les moyens d’affronter plus sereinement les défis de l’avenir.